Biographie

 

 

 

 

1943 Ruggiero Di Lollo est né le 9 juin à Agnone (Molise).

1953 IL  Fait ses premiers dessins en acquarelle.

1954 Il Frequente une école de type professionelle puis un collège technique industriel en choississant mécanique. L'étude des bois, des métaux et l'utilisation des différentes machines l'aident à approfondir l'étude des matériaux et la manualité du travail, tout cela lui sera très utile dans la phase de préparation des sculptures.

1959  Il se prépare seul à l'examen d'entrée du Lycée Artistique de Rome, où il viendra s'établir et là aura comme enseignants Afro, Capogrossi, Turcato. Il est très intéressé par toute la culture de la capitale qui était très vivante à l'époque.

1963 Il rentre à l'Académie des Beaux-Arts à Rome, Mino Maccari lui enseignera les techniques de l'incision. Il participe également à des expos collectives. Durant l 'été il travaille à Agnone où il peint les paysages montagnards. Il rencontre le médecin-poéte Camillo Carlomagno avec lequel il établit une importante harmonie artistique surtout sur des thèmes francisquins. Les travaux suivant datent de cette période:12 grands tableaux à l'encre colorée qui descrivent "Le chant des Creatures" (maintenant conservés dans le couvent  des Pères Capucins à Agnone); 184 tableaux à l'encre colorée  pour le livre de Carlomagno "Pellegrino in Terra Santa"( Pélegrin en Terre Sainte); une sculpture en platre" Venere che nasce dalle acque con le conchiglie" ( Vénus qui nait des eaux avec des coquillages) et d'autres tableaux inspirés à ses poésies.

1965 Il peint une série de tableaux inspirés aux phénomènes de la nature. A Rome il découvre les avant-gardes artistiques de ces années-là, il frèquente assiduement les musées et les galleries d'art moderne et comtemporaine. Il expose à la gallerie d'Art du Palais des Expos de Rome.

1966 Ses tableaux à l'encre noir pour le livre "la vetta" ( le sommet) de Camillo Carlomagno sont de cette époque.

1967 Il se diplome à l'Acadamie des Beaux-Arts de rome. Il fait un voyage en Grèce pour enfin connaitre les chef-d'oeuvres de nos origines et découvrir la terre qui les a produits.

1968 Il essaie des nouveaux matériaux comme peinture, il utilise du plastic au lieu des couleurs, puis il travaille des couleurs au nitro sur des panneaux de contreplaqué marin, assemblables entre eux.

1969        Il peint ses premiers panneaux nitro-sur-métal , eux aussi assemblables entre eux. Il pubblie son livre « Rapidi segni sull’arte » (Rapides signes sur l’art).

1970        Il fait son service militaire comme simple soldat à la prison militaire de Gaeta. Sa recherche pictorique continue jusqu’à ce qu’il réduise les formes en de simples lignes horizontales, avec une extrème rigueur dans la composition.

1971        Il expose pour la premiére fois ses Panneaux Nitro-sur-métal et son art plastic à la Gallerie d’Art « la Nuova Loggia » de Bologne, avec une introduction au catalogue écrite par Filiberto Menna. Il voyage en Italie,France,Autriche et Allemagne en y photographiant les plus importantes oeuvres d’architectures. Il connait l’écrivain et traducteur Angelo Maria Pellegrino qui l’amènera à la connaissance des sources de la culture méditerranéenne classique.

1972        Il est de plus en plus attiré par la Méditerranée, il voyage en Espagne pour connaitre l’art,le folklore et la nature.

1973        Propre expo à la gallerie d’art de Formia « la Sfinge » avec une introduction au catalogue de sergio Marconi.

1974        Sa recherche sur les matériaux nouveaux le fait aboutir à l’usage de la nitro sur acier inoxidable. Expo à la gallerie d’Art Artivisive di Roma avec introduction au catalogue par Italo Mussa. Expo au Palais de la Secession de Vienne avec introduction au catalogue par Italo Mussa, Filiberto Menna et Walter Zettl. Une de ses oeuvres est exposée en permanence au Musée d’Art Moderne de Vienne.

1975        Expos : Gallerie d’Art Carruggio de Bergamo, introduction au catalogue par Arturo Bovi ; à la Gallerie d’Art « la Piazzetta » de Rome ; àla Gallerie d’Art Centrosei de Bari ; à la Gallerie d’Art BU-CO de Caserte; au Palais Traniello de Gaeta. Il fait la connaissance de Goliarda Sapienza , amie et femme d’Angelo Maria Pellegrino, avec laquelle il établit un profond rapport amical et culturel.

1976        Voyage aux iles de Ponza et Palmarola, cette dernière est devenue une destination annuelle pour ses couleurs et ses silences remplis de sons. Palmarola lui inspirera une grande quantité de tableaux.

1977        Il voyage à travers la méditerranée à bord du Hobo et visite les iles éoliennes. Poussé par le désir de retrouver les odeurs de la peinture à l’huile il revient à la peinture et il peint « Trasparenze a Palmarola » dit « Palmarolino » sur lequel il travaillera presque 2 ans. Thalassa publie « il segreto di Palmarola »(le secret de palmarola) écrit par Angelo Maria Pellegrino et avec les illustrations de Ruggiero Di Lollo. Il fait la connaissance d’Isa Bartalini et Andrea Gaggero.

1978        Il voyage le long des cotes turques en mer Egée jusqu’à la mer Noire,en s’enrichissant  de nouvelles émotions et d’idées pour ses tableaux. Cette année-là il connait le poéte Ignazio Buttitta et il organise un récital en plein air pour lui, le poéte Tommaso Giacobbe et le chanteur auteur-compositeur Nonò Salomon à Gaeta.

1979        Il organise une Expo dans le jardin de sa maison pour faire connaitre les oeuvres de cette année. Cette fete deFontania, occasion de rencontre  entre les personalités du monde de la culture et de l’art  devient un rendez-vous annuel.

1980        Il initie le travail de six grandes toiles sur L’hymne à la Terre.Expo anthologique  au Palais des Sports de Agnone ; expo au Centre Culturel de Gaeta.

1981        Il commence 64 grandes toiles dédiées au « Cantico dei Cantici » (Le Chant des Chants) sur lesquelles il travaillera pendant quatre ans.

1984        Il termine ses 64 toiles. Expo anthologique à l’ile de Ponza.Expo de dessins à la Gallerie d’art La Tartana de Gaeta.

1986        Après une pèriode d’abandon de plus de 20 ans l’église La Sorresca ouvre pour l’exposition du « Chant des Creatures ».

1987         Expo personelle au Cercle Sannitico de Campobasso ; au Palais des Sports de Agnone ;au Palais des Sports de Gaeta.

1989         Il expose le « Cantico dei Cantici » au Palais San Francesco de Agnone .

1990          Il réalise le «  Groupe Monumentale à Padre Pio « pour la ville de Larino ( Campobasso), le travail a lieu dans l’Eglise de la Sorresca de Gaeta. La meme année il modelle le trophée la «Ndocciata » pour la veille de Noel à Agnone, et également des portraits comme celui de l’écrivain Goliarda Sapienza, du écrivein-poète Rodolfo Di Blasio, de Francesco Neri et d’autres. Il réalise le schéma du monument « Saint François et les oiseaux » et une série de chats.

1991         L’exposition « Percorsi » (parcours) à la Gallerie d’Art Emicia de Gaeta. Il commence une série de voyages à travers les iles gréques, cyclades,sporades et dodécanèses.Il réalise le schéma pour le monument aux émigrès d ‘Agnone. Il crée les sculptures « liberons la paix », »la tete de Padre Pio » et « portrait de ma mère Ersilia ».

1992         Il rèalise le schèma pour le « monument au Berger ».

1993         Il réalise la sculpture en bronze du » cormoran de Saddam Hussein.

1995         La tour Truglia sur les rochers de Sperlonga est réouverte après une longue période d’abandon pour l’exposition de tableaux marins avec la présentation de Francesco Moschini et Rodolfo Di Blasio.

1996         L’éditeur Caramanica de Marina de Minturno publie le livre d’art Cantico dei Cantici avec la présentation de Sergio Quinzio, Giuseppe Neri et Luigi Falasca, la traduction du latin de Rodolfo di Biasio. La région Molise consigne au Pape Jean-Paul II  comme don officiel un exemplaire du trophée la « Ndocciata », sculpture en bronze à cire perdue baignée or et argent sur la Place Saint Pierre le 8 décembre 1996.

1997         Il réalise le modéle de Saint François et les oiseaux. Exposition anthologique dans le couvent des Pères Philipins d ‘Agnone.

1998        Expo à l’ile de Ponza  et Palmarola.

2000        Réalise le « Monument aux Emigrés » en bronze à cire perdue pour la ville d’Agnone. Il réalise le buste du Padre Pio pour la citadelle de Padre Pio à Sessano del Molise.

2001        Il réalise le buste du Père Carmelo de Sessano pour la citadelle du Padre Pio a Sessano del Molise.

2002         Il réalise le basrelief en bronze de la « Ndocciata ».

2003         Il réalise le monument aux Enfants de San Giuliano di Puglia et la sculpture du Guerrier Sannite. Il réalise des toiles de grandes dimensions de forme ronde et ovale.

2004         Expo « la Mer » au Chateau Svevo de Termoli.

Il vit et travaille à Gaeta sur le Mont Ercole.

.